L’électricité dans un camping-car : Tout comprendre en 5 min !

S’il y a bien une question qui taraude tous les esprits en quête de vanlife, c’est la question de l’électricité. Alors, si comme moi vous n’avez pas été des plus attentifs pendant les cours de techno de Monsieur Parent, voici quelques basiques substantiels pour comprendre le fonctionnement de l’électricité dans un camping-car (valable pour les vans et fourgons aménagés). Les intitulés angoissants et les inquiétudes s’arrêtent à la fin de cet article, alors force et honneur les frères. 


– Les deux tensions électriques d’un camping-car : Le 12 Volts et le 220 Volts


Il existe deux tensions électriques (van ou fourgon) dans un camping-car : le 12V et le 220V. Plus les volts sont élevés, plus la tension électrique est forte. (D’ailleurs, contrairement au 220V, le 12V ne mettra pas en péril vos jours si vous mettez vos doigts sur des fils sous tension).

La tension 12V de votre véhicule est distribuée par la batterie cellule (dit aussi auxiliaire ou de service). Le convertisseur transforme le 12V en 220V.

Rien ne vaut un exemple simple et concret, prenons l’exemple du téléphone portable : 

Pack téléphone chargeur 220V et câbles USB 12V

Prenez votre chargeur de téléphone. Dites-vous que le câble que vous branchez en USB, c’est du 12V (environ). Que lorsque vous fixez l’embout (convertisseur) et le branchez à une prise, vous êtes en 220V.


– La question du convertisseur électrique : Lequel choisir et comment le choisir ?


Un convertisseur électrique dans un camping-car : À quoi ça sert ?


Si vous disposez de prises domestiques au sein de votre véhicule, sachez qu’elles fonctionnent grâce à un appareil électrique : Le convertisseur, qui transforme le 12V en 220V. Comme son nom l’indique, il a pour rôle d’assurer l’isolation électrique tout en transférant la puissance. Dans les véhicules aménagés, il augmente la tension de 12 à 220V. 


Combien de Watt doit faire mon convertisseur ?


L’idéal, dans un camping-car (van ou un fourgon), est de choisir un convertisseur électrique d’une puissance variant entre 300W et 1000W

Attention, le convertisseur doit s’adapter à la puissance du matériel que vous brancherez dans votre véhicule (téléphone, aspirateur, pc, mixeur etc.) : Si la puissance électrique de vos appareils branchés est supérieure à la puissance de votre convertisseur = Tout disjoncte !   

convertisseur 600W

Par exemple : Ce convertisseur (TBS Convertisseur PS600-12) supporte 600W. Un grille pain faisant en moyenne 1000W, si vous le branchez dessus, tout disjoncte !

Pur-sinus ou pseudos-sinus


Il existe deux sortes de convertisseurs : 

  • Les pur-sinus 

Il vous permet d’obtenir un courant électrique en 220V d’une qualité aussi pure (voire supérieure) que celle d’une prise électrique de votre maison.

  • Les convertisseurs pseudos-sinus qui, à l’inverse, délivre un courant de sortie en 220V de qualité inférieure à celle d’une prise domestique. Conséquence : Cela usera votre matériel électrique plus rapidement. 

Alors si comme moi vous vous demandez à ce moment précis « mais, y’en a-t-ils vraiment qui choisissent un convertisseur pseudos-sinus ? », et bien oui, tout est question de budget, comme souvent.


L’astuce du jour ?
TANT PIS, ON MET LE PRIX ET ON OUBLIE LE CONVERTISSEUR PSEUDO-SINUS !


– Batterie moteur, batterie cellule : Qu’est-ce que c’est ?


Afin d’appréhender et d’enregistrer au mieux les mots qui vont suivre, vous devez savoir ce qu’est un cycle de chargeLa durée de vie d’une batterie se compte en nombre de cycles. Il s’agit en fait du processus par lequel une batterie se charge et se décharge intégralement : de 0 à 100% (recharge) et de 100 à 0% (décharge).


Dans un camping-car, on compte deux types de batteries indépendantes l’une de l’autre


La batterie moteur 


(Appelée aussi de démarrage, porteur ou classique).
Elle délivre beaucoup de courant en un temps très court. Son rôle est d’alimenter le véhicule : Démarrage, allumage des phares, voyants du tableau de bord etc.

La batterie moteur se recharge lorsque le moteur tourne ; c’est l’alternateur qui fournit l’électricité et recharge la batterie. 

Une batterie moteur, lorsqu’elle se vide de sa charge une première fois, perd de sa capacité et ne fonctionne plus. Souvenez-vous lorsque vous êtes allés au cinoche voir le Seigneur des Anneaux version longue en laissant vos phares allumés… La batterie peut supporter à peine deux trois cycles de charges et de décharges, au-delà, vous pouvez dire adieu à votre batterie.


La batterie cellule


Elle alimente tous les éléments 12V à bord de votre véhicule : Pompe à eau, hotte, éclairage, ventilation, panneaux de commandes etc.

On parle de batterie à décharge lente. À la différence de la batterie moteur, une batterie à décharge lente peut supporter plus de 500 charges et décharges (soit 500 cycles). Cependant, et pour optimiser sa durée dans le temps, une décharge intégrale est à prohiber (Prenez soin de vos batteries, plus d’infos juste ici).

L’autonomie de la batterie cellule n’est pas infinie. Une fois la batterie vidée, sa recharge complète s’envisage de trois façons : 

  • En roulant près de 600Km (La batterie se recharge également grâce à l’alternateur du moteur. Lorsque le batterie moteur est chargée, l’alternateur alimente alors la batterie cellule)
  • En raccordant le véhicule au 220V pendant toute une nuit
  • En utilisant un générateur d’électricité externe (panneau solaire, générateur au gaz etc.)


– Quel type de batterie choisir pour mon camping-car : Plomb, AGM, gel ou lithium ?  


Les batteries à décharges lentes les plus utilisées lorsque l’on voyage, ou vit, dans son camping-car sont : Au plomb, AGM, au gel ou lithium. Elle sont exprimées en ampères/heures (Ah) – L’ampère mesure l’intensité d’un courant électrique. 

batterie de marque victron énergie

Les batteries sont exprimées en Ampère heure (Ah) – Ce qui signifie qu’un appareil qui absorbe un courant de 4 ampères durant 2 heures consomme 8Ah.
Et c’est la même chose pour les watts par heure !

Vous trouverez toute sorte de comparatifs sur internet qui pousseront cet article sur l’électricité dans un camping-car au plus technique. Sachez cependant que la véritable hésitation se fait entre une batterie au gel (entre 250 et 500 euros) et une batterie lithium (entre 1000 et 3000 euros). 

Types batterie/critèresPlombAGMGelLithium
Nombre de cycles (charge+décharge)400-500600-700800-9002500
Source de pollutionOuiNonNonNon
Durée de vie maximale (années)4-5101220
Prix– –++

© chacun-sa-route.fr


Si vous avez les finances nécessaires et comptez investir dans votre camping-car (van ou fourgon) sur le long terme : Préférez la batterie lithium qui a une espérance de vie plus longue. De plus, et contrairement à une batterie au gel, au plomb ou AGM, elle peut utiliser l’ensemble de sa capacité sans risque de rendre l’âme au bout de 6 mois.


Et oui.. contrairement à une batterie lithium, les batteries à décharge lente se détériorent rapidement si on utilise plus de 50% de leurs capacités. Dès lors, si on souhaite optimiser sa batterie de 120 Ah, par exemple, on ne dispose réellement que de 60 Ah : Utilisation de la batterie à 50% de sa capacité. 


Faites durer vos batteries : Elles sont un point clef de l’électricité dans votre camping-car


Attention, prenez soin de vos batteries (plus de conseils ici) elles sont un point clef de l’électricité dans votre camping-car (van ou fourgon) !
Plus le taux de décharge sera élevé, plus la durée de vie de vos batteries sera courte ! Idéalement, il ne faudrait pas utiliser plus de 20% de la capacité de vos batteries (ne descendez pas vos batteries en dessous de 80%!)


– Choisir sa batterie selon sa consommation en électricité dans un camping-car


Choisir LA bonne batterie signifie choisir un appareil qui s’adaptera à vos équipements, votre consommation quotidienne dans votre camping-car (van ou fourgon) et aux moyens financiers que vous pourrez engager. 


Première étape  


Sachez que l’on estime la consommation journalière en électricité d’un camping-car à 8Ah (85W) par cycle de 24h pour les équipements standards : Électroniques, éclairages LED (4h/j), prise 12V, pompe à eau, hotte, boiler, panneau de commande.


Deuxième étape 


À cette consommation journalière, ajoutez l’inventaire de tous les appareils électriques dont vous aurez besoin pendant votre voyage : téléphones, ordinateurs, appareils photos, rasoir électrique, mixeur, grille-pain etc. 

Additionnez leurs puissances, exprimés en Watt (vous trouverez généralement sur vos chargeurs d’appareils leurs ampères et leurs voltages)

Formule: PUISSANCE = TENSION x INTENSITE WATT = VOLT x AMPERE  


Rien ne vaut un exemple, cas pratique dans Léon le Daron

AppareilsConsommation par heure Utilisation/ recharge nécessaire Consommation journalière
2 Téléphones 20W2h/j (2x1h)40W
2 Mac Book pro 120W6h/j (2x3h)720W
Drone50W2h/j100W
Appareil Photo8W3h/j24W
Épilateur électrique50W1h/j50W
  TOTAL934W


Le total est estimé pour une heure de charge, puisque l’on parle en ampères/heure (Ah).

Il reste maintenant à multiplier le résultat selon le nombre d’heure nécessaire à leur recharge ou à leur utilisation. Vous obtiendrez votre consommation électrique pour un cycle de 24h (W/j).

A bord de notre maison sur roues, nous avons donc une consommation électrique d’environ 934W par jour + 85W (consommation journalière de la cellule) = 1019W.


ATTENTION
Notez que le résultat trouvé est à relativiser. En effet, l’appareil photo n’a pas besoin d’être rechargé tous les jours. De même que les ordinateurs ou le drone.
Nous estimons notre consommation à 600Wh par jour.


À la recherche d’autonomie en électricité : Que faire ?


À ce stade, et lorsque vous aurez estimé la consommation électrique de votre camping-car (van ou fourgon), deux solutions possibles et cumulables s’offrent à vous si vous êtes à la recherche d’autonomie  : 

1- Opter pour une batterie capable de supporter votre consommation énergétique. Dans l’idéal, une batterie doit pouvoir supporter 2,5x votre consommation électrique (coûteux)

2- Investir dans un générateur d’électricité externe : Les panneaux solaires ! Pour en savoir plus, je vous invite à consulter notre article à ce sujet !



Nous arrivons à la fin de cet article et si vous l’avez vu jusqu’au bout, vous devriez désormais avoir quelques bases utiles pour poursuivre ou commencer votre aventure !
L’électricité dans un camping-car reste compréhensible si on s’y intéresse un peu. Ne perdez pas espoir, quoi qu’il arrive, tout s’acquiert en pratique.

S’il reste des zones d’ombres, n’hésitez pas à nous communiquer vos questions, remarques et commentaires.
A bientôt sur les routes ! ✌🏼

6 Comments

  • Christe

    11 août 2020 at 11h11

    Je vous remercie pour vos articles qui mon bien aidé à mieux comprendre mon camping-car. Et aussi envisager d d’installer des panneaux solaires.
    Bonne continuation.

    Répondre
  • DENIS Hélène

    24 juillet 2020 at 14h01

    Bonjour,

    Merci pour ce lexique du débutant, qui permet de remettre chaque chose à sa place !

    Auriez-vous la possibilité de me transmettre une photo du branchement de votre batterie cellule s’il vous plaît. J’ai un problème avec un fil déconnecté et plus de courant dans la cellule… Cela me permettrait (peut être) de trouver la source de mon problème.

    Merci beaucoup et bonne continuation !

    Hélène

    Répondre
    • Camille

      1 décembre 2019 at 11h02

      Hello Clément !
      Merci beaucoup pour ton commentaire !
      Répertorier toutes les batteries possibles pour un van, un camping-car ou un fourgon aménagé, aurait été trop technique. On a pris le parti de présenter les plus rencontrées.
      Les liens que tu nous a envoyés complètent parfaitement l’article ! J’invite nos lecteurs à les consulter s’ils veulent aller plus loin encore !

      Tu es satisfait de ta batterie plomb-carbone ? Pourquoi ce choix ?

      A très bientôt 😀

      Répondre

Laisser un commentaire