Lever de soleil au man of Storr, Île de Skye

Île de Skye : Itinéraire en 9 étapes incontournables

Notre road-trip en Écosse ne pouvait être complet sans un détour par Skye, l’île intérieure la plus grande et la plus visitée du pays. Et on comprend pourquoi ! Celle qu’on surnomme l’« île des brumes » vous entraîne au fil de paysages plus grandioses et mystiques les uns que les autres. Il y a ici quelque chose d’exotique, de charmant. Entre landes, tourbières, falaises et reliefs de toutes formes se cachent des trésors à vous faire oublier qu’il pleut. Du Old Man of Storr à Quiraing en passant par les Fairy Pools ou encore le Neist Point, on vous livre dans cet article 9 choses à faire lors de votre passage sur l’île de Skye. Prêts pour en prendre plein les yeux ?

1 – Point of Sleat

En arrivant à l’extrémité sud de l’île par le pont de Skye, commencez par rejoindre Aird of Sleat, à environ 6km d’Ardvasar. Vous le remarquerez rapidement, sur Skye, les routes sont assez sinueuses et cette arrivée au point of Sleat ne fait pas exception. Des passing place sont prévues le long la route, de quoi observer le décor qui vous entoure tout en laissant passer les véhicules qui arrivent.

Point of Sleat est une balade d’environ 1h15 (3,2km) qui mène à une petite plage. Peut-être imaginez-vous l’Écosse verte, vallonnée, peuplé de mouton (et vous aurez raison !), mais l’Écosse c’est aussi des eaux turquoises et des plages de sables blancs capables de faire complexer les Maldives (surtout quand il fait soleil !). Vous n’aurez qu’à suivre le panneau Sound of Sleat Beach (direction gauche). Soyez attentif car pendant la balade, vous pourrez aussi apercevoir les magnifiques monts Cullins (Cullins Hills). On les surnomme parfois les Black Cullins à cause de leur couleur sombre.

Plage Sound Sleat Écosse

Ce premier arrêt sur l’île nous a conquis. En plus, si vous êtes en van, en camping-car ou en fourgon aménagé, il y a un peu plus haut, au-dessus du parking qui sert de point de départ à la randonnée, un spot idéal pour passer la nuit. Coordonnée GPS Maps.Me : 57°02’01.89″N, 05°58’18.38″W

Spot pour dormir Aird of Sleat

2 – The Cuillins Hills

On en parlait plus haut, si le ciel est dégagé (pas toujours évident en Écosse…), vous pourrez commencer à apercevoir les Cullins Hills depuis le Point of Sleat. Leur inhospitalité en impose. Sombres, tranchantes, vertigineuses : On a qu’une envie, c’est de les côtoyer d’un peu plus près. Et ça tombe bien, parce que l’île de Skye est un paradis pour les marcheurs en quête de sommet. Attention, gravir les Black Cullins demande une certaine expérience. Si vous êtes un grand amateur de sensation, je vous conseille de suivre le guide de Komoot qui répertorie toutes les randonnées à faire dans les Cullins Hills.

Sgurr na Banachdich qui culmine à 965m (Randonnée n°10 dans le guide) est certainement celle que nous aurions faite si le temps avait été avec nous. Mouais, comme par hasard ! Méfiez-vous, car sur Skye la brume a vite fait de tout recouvrir et si vous étiez dans la montagne, de vous perdre. Prévoyez de quoi vous repérer (et ne comptez pas sur le réseau qui vous lâchera probablement), des bonnes chaussures et des vêtements imperméables.

Randonnée Mont Cullins
Sgurr na Banachdich – © westcoast-mountainguides.co.uk

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il ne faut pas forcément être un alpiniste confirmé pour s’approcher des Cullins. Plusieurs randonnées plus accessibles sont possibles  :   
Randonnée d’Elgol à Camasunary : Au départ d’Egol (sentier à l’entrée du village), comptez environ 12km (aller-retour) de balade le long du sentier côtier avec vue sur les Cullins. Attention, le chemin est parfois étroit et assez vertigineux !
Péninsule de Rubh’an Dunain : Comptez environ 9km de balade au départ de la plage de Glenbrittle. Au programme, paysages spectaculaires et des vestiges historiques fascinants surplombés par les sommets des Cullins (Randonnée n°9 dans le guide de Komoot).

3 – Fairy Pools

Si vous avez déjà fait quelques recherches pour votre itinéraire sur l’île de Skye, vous êtes forcément tombé sur les Fairy Pools. Tout est dans le nom : L’atmosphère y est féerique. Avant de vous lancer dans la balade qui mène aux chutes d’eau, je vous conseille de faire au préalable un détour par la forêt avoisinante. Au lieu de se garer au parking touristique payant, arrêtez vous quelques mètres plus haut. D’ici, vous pourrez vous balader au cœur de cette forêt verdoyante et mousseuse qui nous a semblé vivante le temps d’un instant.

Dans la forêt des Fairy Pools

Restez garé au bord de la forêt et rejoignez les Fairy pools. L’endroit attire de nombreux touristes. Même en période de Covid, nous étions nombreux… Alors essayez de privilégier des horaires matinaux et si possible, un jour où la météo est avec vous. Les rayons lumineux changent le décor des Fairy Pools en un instant ! Au fait, vous êtes au pied des Cullins Hills (encore elles !)

Plutôt une balade qu’une randonnée (profitez-en), vous pourrez rejoindre les premières chutes des Fairy Pools en une quinzaine de minutes (environ 1h pour toutes les voir). Vous le verrez, certaines personnes s’y baignent et peut-être la beauté du décor vous donnera aussi envie d’y mettre un pied… Mais juste un pied, parce que ça caille !

Gare à la boue et gare au midges en été, la rumeur court qu’ici, elles se régalent !

Les midges sont le gros point noir de l’Écosse de juin à septembre. En deux mots ? Une sorte de moucheron invisible qui pique. Pensez à prévoir un filet et un produit anti-midges dans votre sac, ça sert ! La marque AVON n’a pas toujours fait ses preuves, mais le produit Smidge (un peu moins naturel), oui. Vous pourrez le trouver ici et le filet (très laid mais bien pratique) ici ! Je vous les conseille sans hésiter si vous partez pour un road-trip en Écosse et particulièrement sur l’île de Skye.

4 – Ullinish

En roulant en direction du Neist Point, c’est presque par hasard que nous avons fait escale à Ullinish. Depuis la route, on apercevait par la fenêtre du camping-car des falaises aux magnifiques contours qui semblaient flotter sur l’eau.

Nous nous sommes garés au bord de la Ullinish Road (Coordonnée GPS Maps.Me : 57°20’55.03″N, 06°27’07.22″W). Le départ de la randonnée se fait par un portique en bois, juste en face du petit parking. Comptez environ 1h30 pour atteindre l’extrémité de la pointe. La vue est à couper le souffle, en plein cœur d’une nature sauvage et vivante (des moutons pourraient vous suivre) et à la clé, une plage d’eau turquoise. On vous avait dit qu’en Écosse les plages avaient de quoi faire de l’ombre aux plus belles eaux. Dans le genre falaise verdoyante écossaise, c’est à Ullinish que nous avons vu la plus belle.

5 – Neist Point

Neist Point est certainement l’une des photos les plus vues d’Écosse. Point le plus à l’ouest de Skye, vous trouverez au bout de la balade un phare, posé au milieu d’une pointe de terre verdoyante. Superbe. Malgré tout l’attrait touristique qu’il peut avoir, Neist Point reste un souvenir inoubliable si vous êtes de passage sur l’île de Skye.

Comptez environ 20 minutes de marche pour arriver jusqu’au phare. La balade est facile mais plus pénible lorsqu’il y a du vent. Le départ se fait du parking qui surplombe le cap (gratuit), rien de plus simple !

6 – Dunvegan Castle

Peut-être le savez-vous mais l’Écosse, en plus de sa nature brute qui époustoufle en toute saison, est aussi connue pour ses châteaux. En tout, l’Écosse ne compte pas moins de 3000 châteaux sur son territoire, autant vous dire que vous aurez le temps d’en voir. Mais le Dunvegan Castle a la particularité, en plus d’être le plus visité d’Écosse, d’être l’un des seuls de l’île de Skye. Autant aller y faire un tour non ?

Pas certaine que la visite de l’intérieur soit mémorable, sauf si vous êtes un fan du clan MacLeod (le château est résidence du clan depuis le XIIIe siècle) et de reliques rapportées des croisades. Le château est en bordure du loch Dunvegan et en vous baladant dans les environs, vous êtes susceptible de croiser des phoques, juste là, au bord de l’eau !

7 – Portree

Portree c’est la “capitale” de l’île. Pourquoi mettre le mot capital entre guillemet ? Parce qu’elle se fait littéralement en 1h… Mais cette petite pause ville fait du bien, et Portree se révèle peu à peu plus intéressante qu’elle n’y paraît.

Son atout principal c’est son petit port, ses quelques maisons colorées et son Fish & Chips, l’un des meilleurs qu’on ait mangés de tout notre road-trip en Écosse. Il se trouve sur le port de Portree, quand vous descendez les escaliers. Pour la somme de 7£, un poisson entier frit et une belle portion de frites avec sel et vinaigre. Oui, c’est gras… Mais c’est bon !

8 – The Old Man of Storr

S’il y a bien une chose que vous devez faire sur l’île de Skye, c’est aller toucher du doigt the Old Man of Storr. Certainement l’un de nos plus beaux souvenirs sur l’île. En arrivant de Portree, la route qui y mène vous plonge d’ores et déjà dans une ambiance tout droit sortie d’un film. Et croyez-moi, ça n’est pas près de s’arrêter. La brume s’accroche souvent mais si vous avez de la chance, vous pourrez déjà apercevoir un immense rocher de presque 50 mètres qui domine la vallée de la route : The Old Man of Storr.

Comptez environ 1h30 pour grimper jusqu’au massif de Storr (parking payant au départ de la randonnée, environ 3£ pour 2h). La randonnée est courte mais parfois intense. Comme souvent sur l’île de Skye, il y aura de la boue et certainement un peu de pluie. Prévoyez de bonnes chaussures et des vêtements imperméables. Mais une fois là-haut, tout ça n’a plus aucune importance.

Vous arrivez à hauteur d’une sorte de menhir qui semble venu de nul part, étrange, autour de lui d’autres roches de différentes formes. En partant tôt le matin, vous profiterez de cette rencontre fascinante presque seul. Vous aurez aussi la chance de découvrir le panorama alentours sous de belles lumières. Mais je préfère vous le dire, sur le massif de Storr, le soleil ne dure jamais bien longtemps.

9 – Quiraing (+ Mealt Waterfall)

Le dernier incontournable de notre itinéraire sur l’île de Skye n’est autre que le Quiraing. En quittant le massif du Storr, prenez la direction de Uig. Après quelques kilomètres, vous atteindrez le sommet de la route et le parking, départ de la randonnée. Comptez environ 2h30 de randonnée allez-retour.

Le point de vue de Quiraing sur la crête de Trotternish s’est révélé être une très belle surprise. Le vue au sommet est époustouflante et ravira tous les marcheurs, les visiteurs et les photographes. Un décor qui change un peu de l’île de Skye qu’on connait, entre montagne, cascade, lac et mer. Ce jour là, il y avait tellement de vent que les cascades pointaient vers le ciel. Lorsque nous y étions cet été, la flore et la faune étaient différentes, le décor était encore plus vert que lors de nos randonnées précédentes. Je vous conseille sans hésiter d’inclure cette étape dans votre itinéraire. Comme toujours sur Skye, n’oubliez pas bien repérer votre chemin (risque de brouillard) et de prévoir des vêtements imperméables.

Sur la route du retour, prenez quelques minutes pour vous arrêter à la Mealt Waterfall. Quelques minutes suffisent mais ça serait dommage de la rater !

__________

Nous arrivons à la fin de cet article et vous devriez désormais avoir toutes les clés en main pour votre itinéraire sur l’Île de Sky ! N’hésitez pas à nous partager vos retours et vos expériences ! Cet article peut toujours évoluer grâce à votre aide !
Bon trip sur l’île de Skye ✌🏼

***

Vous êtes sur Pinteret ? Pensez à épingler cet article !

2 Comments

  • Maud

    8 septembre 2020 at 9h30

    Voila qui donne envie de partir en Ecosse 😊
    Merci pour toutes ces jolies photos et ces explications précises. C’est un vrai plaisir de vous suivre sur insta et de vous lire.
    Continuez a nous faire rêver 😊

    Répondre

Laisser un commentaire