plage-surf-srilanka

TOP 8 DE NOS MEILLEURS SPOTS DE SURF AU SRI LANKA

Grands amateurs de surf depuis quelques années, notre initiation a commencé ici, au Sri Lanka. Comme un retour aux sources, nous voici à nouveau prêts à affronter les belles vagues de l’océan indien. Cette fois pourtant, l’ambiance est différente : Comme dans un film américain, on loue une maison avec des amis à deux pas de l’eau – On vit surf, on parle surf, on boit surf ! Après plus d’un mois à parcourir les différents coins de la pointe sud du pays, on vous liste dans cet article nos 8 meilleurs spots de surf au Sri Lanka ! 🤙🏼

SOMMAIRE afficher

_____

pied sur planche surf

Introduction : Débutant, débutant +, intermédiaire… ça veut dire quoi ?

Si vous êtes accompagnés par un surfeur d’un niveau plus avancé que le votre, vous pourrez surfer sur des spots un peu plus poussés. Soyez toujours vigilant !

NOVICE

  • Les NOVICES sont en apprentissage dans les mousses, c’est-à-dire dans la trainée blanche de la vague, la wash comme on dit dans le jargon. Ils commencent à se lever.

DÉBUTANT et DÉBUTANT +

  • Les DÉBUTANTS appréhendent le lever sur de « vraies » vagues, en première ligne.
  • Les DÉBUTANTS + savent se lever quasi à chaque fois. Ils ont toutefois encore des difficultés pour analyser les vagues et les courants.

INTERMÉDIAIRES et INTERMÉDIAIRES +

  • Les INTERMÉDIAIRES se lèvent à tous les coups, ont une bonne analyse de l’océan et commencent à tourner sur les vagues.
  • Les INTERMÉDIAIRES + ont la particularité, en plus des niveaux intermédiaires, de tourner à gauche et à droite.

_____

⎼ Quand est-ce qu’on surf au Sri Lanka ?


À l’est ou au sud du pays selon la saison


Comme nous vous le disions dans notre article sur ce qu’il faut savoir au Sri Lanka avant de partir, le pays bénéficie de 2 saisons : Une saison sèche et une saison humide (mousson). Dès lors, lorsque la côte ouest est en pleine saison sèche, soit de décembre à mars, les conditions de surf sont optimales de ce côté-ci de l’île. A l’inverse, d’avril à septembre, c’est vers la côte est du Sri Lanka que vous pourrez surfer de belles vagues.

Celant étant, c’est à l’ouest pendant que la période sèche que le surf reste le meilleur au Sri Lanka. Nous sommes partis en trip surf les mois de janvier et février, à cette période le climat est idéal, les vents généralement off-shore (vent qui vient de la terre) et l’eau de l’océan à 28 degrés. Le rêve. On vous parle dans cet article de nos meilleurs spots de surf au Sri Lanka de Galle à Tangalle.


Selon les heures de la journée


De manières générales, pendant la période sèche, l’ouest du Sri Lanka profite de conditions de surf plus ou moins favorables toute la journée. Cela étant, et pour être certain de jouir d’une situation optimale (à savoir notamment, un vent faible), il est préférable de vous lancer à l’eau entre 6h et 9h le matin et entre 16h et 19h le soir (Notez qu’en surfant (tôt) le matin au Sri Lanka, vous pourrez parfois n’être que quelques uns à profiter des vagues).


Évidemment, pour surfer au bon moment, on maximise aussi ses chances grâce à une appli’ dédiée. Magicseaweed marche bien ! Ou encore, directement auprès des locaux. Rien de tel que de demander à quelqu’un qui connaît le spot comme sa poche.


– Où surfer au Sri Lanka ?

indication spot surf srilanka

carte spot de surf côte ouest srilanka


Surf à WELIGAMA


En arrivant à l’aéroport international, rejoignez facilement Weligama en bus ou en train depuis la gare de Colombo. Ils passent très régulièrement, nul besoin de réserver votre ticket. Confirmez votre trajet auprès des chauffeurs et comptez ensuite entre 3h et 5h de trajet.
Une fois à Weligama, avancez du côté du Marriott Resort : C’est ici que ça se passe ! Vous verrez, les écoles de surfs et les multiples échoppes de planche n’attendent que vous. Profitez-en également pour vous installer, louer un scooter et rayonner sur toute la côte. Ici, les distances varient entre 5 à 40 km alors, si vous avez devant vous plusieurs jours de surf au Sri Lanka, c’est à Weligama que je conseille de vous installer. Plus d’info ici.


Caractéristiques du spot Weligama


Weligama est un beach break, soit le lieu parfait pour apprendre et progresser en surf sur des kilomètres de plage de sable et d’eau peu profonde où les vagues se cassent et se reforment rapidement. Qui plus est, et, contrairement à ses spots voisins, la baie de Weli (comme on dit dans le milieu) est protégée du vent, ce qui rend le spot surfable quasiment toute la journée.

plage Weligama srilanka location planche surf

Les points forts

  • Beach break = les fonds de l’eau sont sablonneux. Idéal pour progresser sans danger.
  • Accessible à tous les niveaux.
  • Le spot fonctionne plus ou moins toute la journée – idéal tôt le matin et tard le soir.
  • Possibilité de surfer en short et/ou en long board.
  • Le prix de location des planches est le moins cher de la côte = 250 roupies l’heure, soit 1,25€.


NOTRE CONSEIL 
Louez vos planches à la journée à Weli puis partez surfer de spot en spot.



Les points faibles

  • Eau légèrement trouble et polluée
  • Fréquenté
    Et oui, les conditions idéales de Weligama pour les débutants ont fait de ce spot un lieu très prisé par tous les surfeurs du coin mais surtout, d’ailleurs. Préférez surfer avant 16h. Restez également attentifs car le mélange des niveaux dans l’eau donnent parfois lieu à des comportements imprévisibles. Je vous invite d’ailleurs à consulter les règles du surf, même si à Weli, elles ne sont pas tellement respectées.


Qui peut surfer à Weligama ?


Weligama s’adresse à la fois aux novices, aux débutants, aux débutant + et aux intermédiaires.

  • Les novices s’entraîneront et prendront la mousse en bord de plage.
  • Les débutants se placeront en deuxième ligne et prendront les dernières vagues qui se forment au bord de la plage.
  • Les débutants + et les intermédiaires rameront jusqu’à la dernière ligne et pourront travailler leur surf.


Surf à HIRIKETIYA


Hiriketiya se trouve à 40 km au sud de Weligama (Weli servira de référence point de départ pour le reste de l’article). Les déplacements sur le long de la côte ouest de l’île se font très bien. Pas d’inquiétude à avoir. Que ce soit en bus ou en tuk tuk (environ 1h15 de trajet), vous rejoindrez facilement les meilleurs spots pour surfer au Sri Lanka. N’hésitez pas à télécharger l’application PickMe pour vous déplacer en tuk tuk au juste prix ! (Plus d’info dans notre rubrique déplacement).


Caractéristiques du spot Hiriketiya


Hiriketiya abriterait l’une des plus belles plages de la côte ouest du pays. Sur le côté ouest de la baie, les vagues sont de tailles moyennes et plutôt molles, parfait pour progresser d’une façon encore différente par rapport à Weligama. Après tout, « on apprend toujours dans l’eau, même après 40 ans de surf ».
Ici, à Hiri, sur le beach break de la ville, vous trouverez 3 spots différents. Il y a d’abord une vague qui part de gauche, sur la gauche de la baie. Puis, une vague qui part de droite sur la droite de la baie et enfin, une vague au milieu. Sur les côtés, le spot est un reaf break. Tandis qu’au milieu, vous n’aurez que du sable sous les pieds.

carte spot surf hiriketiya srilanka

Points forts « vague du milieu »

  • Beach break
  • Tous les niveaux (sauf novice).
    Les débutants peuvent aussi s’en tenir aux deuxièmes vagues qui se forment juste devant les cabanes de location de surf, à l’extrémité ouest de la plage. C’est d’ailleurs ici que les écoles de surf forment leurs élèves.
  • La vague est molle mais déroule parfaitement et permet de tourner sans difficulté.
  • Couleur et qualité de l’eau.

Points faibles « vague du milieu »

  • Le spot est assez fréquenté pendant la journée. Et oui, vous verrez la plage est belle et de ce fait, touristique ! Préférez les horaires du matin (avant 9h).
  • Le coût de la location = 500 roupies pour une heure, soit 2,5€ – négociable 300 LKR = 1,50€.
  • Le spot fonctionne de façon aléatoire. Bien consulter les prévisions avant de s’y rendre, surtout si vous venez de Weligama (40km de trajet inutile, ça pique). Ce sont les prévisions de Matara qu’il faut scruter.
    NOTRE CONSEIL = Si ça marche à Hiri, restez-y quelques jours ! N’hésitez pas à aller passer la nuit chez Jithu, sa guesthouse est gérée en famille et est très accueillante.

Points forts des vagues de gauches et de droites 

  • Spot qui fonctionne toute la journée.
  • Reef break qui permet des vagues régulières, qui cassent au même endroit et qui déroulent sur une belle distance.
  • Spot très agréable pour la short comme la long board.
  • Couleur et qualité de l’eau

Points faibles des vagues de gauches et de droites

  • Faible profondeur. Attention, on tombe en étoile de mer et non en allumette !


Qui peut surfer à Hiriketiya ?


  • Les débutants, débutants + et intermédiaires pourront surfer au milieu de la baie d’Hiriketiya.
  • Les spots des côtés gauches et droits s’adressent plus particulièrement aux intermédiaires et aux intermédiaires +
    Mieux vaut en effet savoir tourner, sous peine de ressortir de l’eau tatoué du reef…


Surf à MIRISSA


Mirissa se trouve à quelques kilomètres à peine au sud de Weligama. Vous n’aurez aucun mal à vous y rendre en scooter, en bus ou en tuk tuk.
La baie de Mirissa est un peu plus fréquentée par les vacanciers et le coût de la vie y est un peu plus important que chez son voisin Weli. En dehors du surf, vous ne vous ennuierez pas à Mirissa : Grimpez au Parrot Rock, puis arrêtez-vous boire un jus en observant les surfeurs à l’eau. Dirigez vous ensuite vers la colline aux dizaines de palmiers (coconut tree hill) et posez vous à la Secret Beach pour le coucher du soleil.


Description du spot Mirissa


Mirissa bénéficie d’un joli cadre pour surfer au Sri Lanka : Sa belle plage de sable en forme de croissant de lune est entourée de palmiers de tous les côtés. Plutôt pas mal pour aller surfer non ?
A Mirissa, c’est un reef break avec de la profondeur à marée haute. Vous pourrez surfer sur une gauche de taille moyenne (voir bien costaud si les conditions sont optimales), molle et qui déroule sur une très longue distance. En 1 mot ? Paradise. C’est à Mirissa que nous avons fait nos meilleurs sessions surfs.


Les points forts

  • Le paradis pour tous les types de planche. On s’éclatait bien en long mais j’ai aussi vu des mecs se régaler en short board.
  • La vague déroule sur une longue distance.
  • Très peu fréquenté.
  • Couleur, qualité de l’eau et beaucoup de tortue au rendez-vous ! N’ayez pas peur d’en voir quelques tortues sortir leur tête pendant que vous attendez la prochaine série !

Les points faibles 

  • Le spot est très aléatoire et lorsqu’il fonctionne, ça n’est que le matin et/ou le soir. A nouveau, prenez le temps de vérifier les infos sur une appli. Nous avions aussi pris le numéro du loueur qui nous donnait ses instructions en temps réel.
  • Prix de la location est de 400 roupies pour une heure, soit 2€ non négociable (2 loueurs de planches uniquement).


Qui peut surfer à Mirissa ?


Mirissa s’adresse aux intermédiaires et aux intermédiaires +
Sans une bonne lecture des vagues et des courants, vous aurez vite tendance à vous rapprocher dangereusement des rochers. Même molles, les vaguent vous poussent rapidement vers le bord. Savoir tourner est également un avantage qui vous procurera encore plus de sensations !
Cela étant, si vous un débutant + bien accompagné, vous pourrez aussi tenter les eaux de Mirissa.


Surf à MIDIGAMA (Lazy Right, Plantations, Coconuts, Rams, Lazy Left)


A 8 kilomètres au nord de Weligama, se trouve Midigama. La ville est chill et regorge de spots et de surfeurs de tous les niveaux ; Lazy Right, Lazy Left, Rams, Plantations, Cocunuts… Il y en aura pour tout le monde et toute la journée. De ce côté-ci de l’île, les plages sont moins fréquentées, les bars un peu plus branchés et les surfeurs d’un meilleur niveau.

carte spots surf midigama srilanka



Surf à LAZY RIGHT


Caractéristiques du spot Lazy Right


Comme son nom l’indique, la vague de Lazy Right est une droite qui déroule bien. Les fonds sont un mélange de sable et de rocher avec une belle profondeur. Le pic de lazy right demande quelques minutes de rame pour être atteint, mais si vous observez le chemin quelques minutes avant de vous lancer, rien de fatiguant.


Les points forts

  • Cadre de surf idyllique et qualité de l’eau.
  • Vague molle qui déroule bien.
  • Spot peu fréquenté.

Les points faibles 

  • De manières générales, Lazy Right ne fontionne que le matin et/ou le soir. A nouveau, pensez à checker les prévisions sur Magicseaweed par exemple.
  • Boutique de location de planches en dehors de la plage, comptez quelques minutes de marches (ça vous échauffera !).
  • 400 roupies pour une heure de location = 2€ non négociable.

Qui peut surfer à Lazy Right ?


Les niveaux intermédiaires et intermédiaires + pourront faire de bonnes sessions surf à Lazy Right. Comme pour Mirissa, si vous êtes débutans + et que vous vous accompagnés de surfeur d’un plus haut niveau, vous pourrez également vous aventurez à Lazy Right.


Surf à PLANTATIONS


A 4 km au nord de Weligama se cache l’un de nos meilleurs spots de surf au Sri Lanka : Plantations. Suivez les panneaux, vous ne pourrez pas le louper.


Caractéristiques du spot
Plantations


Tout comme ses voisins, Coconuts, Rams et Lazy Left que vous pouvez observer sur la carte et dont nous parlerons juste ci-après, Plantations bénéficie d’un cadre de surf paradisiaque. Plantations c’est un reef break avec une vague qui part de droite. La vague est de puissance moyenne et plutôt consistante.


Les points forts


  • Le spot idéal pour les short boarders.
  • Peut fonctionner toute la journée mais reste optimale le matin et le soir.
  • Ici, c’est une droite moyenne, rapide, consistante et qui déroule bien.
  • Travail de rame facile.
  • Peu fréquenté.
  • Très joli cadre de surf.

Les points faibles

  • Attention au reef
  • Location dans des shops sur la route, environ 300 LKR soit 1,50€ de l’heure

Qui peut surfer à Plantations ?


Pour surfer à Plantations, je vous conseille d’être soit du niveau intermédiaire, soit du niveau intermédiaires +.
Les spots de Midigama, de manières générales, demandent un niveau en surf un peu plus avancé et notamment une bonne lecture et analyse des vagues. Il vous faudra également être capable de tourner sur votre planche, non seulement pour prendre un max de sensation mais aussi pour être capable d’éviter les obstacles.


Surf à COCONUTS


Voisin de Plantations, le spot pour surfer Coconut profite lui aussi d’un cadre de surf magnifique. A Coconuts, on se sent bien. Chaque soir au coucher du soleil, les locaux allument un feu (Comme s’il faisait froid le soir au Sri Lanka), balancent un peu de musique et proposent des bières à la sauvette pour 2€ (400 roupies). Autant vous dire que Coconuts est devenu un rituel : Session de 16h à 18h, coucher de soleil, bières au coin du feu, débriefing des vagues de la journée.


Description du spot Coconuts


Globalement, le spot de Coconuts ressemble à son voisin Plantations à la différence qu’à Coconuts, c’est une gauche. Elle est assez puissante et parce que c’est un reef break, la vague déroule bien.


Points forts

  • Spot idéal pour les shortboards.
  • Peut fonctionner toute la journée mais reste optimale le matin et le soir.
  • Une gauche moyenne, rapide, consistante et qui déroule bien.
  • Peu fréquenté.
  • Cadre de surf magnifique, qualité de l’eau.

Points faibles

  • Attention au reef !
  • Peut y avoir un certain climat de compétition dans l’eau.

Qui peut surfer à Coconuts ?


A Coconuts, vaut mieux être de niveau intermédiaire ou intermédiaire +. Une bonne lecture et une bonne analyse des vagues sont nécessaires. Veillez également à bien connaître les règles du surf avant de vous jeter à l’eau !


Surf à RAMS


Description du spot Rams


Comme tous nos meilleurs spot de surf à Midigama, Rams, un reef break. Ici, la vague est une droite, courte, puissante et qui se brise sur un récif peu profond offrant à tous les surfeurs de Rams de très belles (grosses) vagues quand ça marche !


Points forts

  • Idéal pour les shortboards.
  • Peut fonctionner toute la journée mais reste optimale le matin et le soir.
  • Une droite tubulaire, courte et puissante.
  • Peu fréquenté.
  • Cadre de surf, qualité de l’eau.

Points faibles

  • Sortie de l’eau assez difficile (rocher et courant).
  • Peut y avoir un certain climat de compétition dans l’eau.
  • Attention au reef, surtout à marrée basse (à éviter).

A qui s’adresse le spot de Rams ?


Vous l’aurez compris, comme tous les spots de Midigama, Rams ne fait pas exception et s’adresse uniquement aux intermédiaires et aux intermédiaires + ! Attention, quand ça marche à Rams, ça marche bien et c’est du très bon niveau ! Observez avant d’y aller !


Surf à LAZY LEFT

lazy left surf srilanka


Presque en phase d’être aussi connu que Weligama, Lazy Left abrite parfois des compétitions locales de surf qui vous offriront un joli spectacle. Le niveau est bon, très bon même. Allez d’abord l’observer à l’heure où le soleil se couche, avec un peu de chance, vous verrez des tortues sortir leur tête de l’eau pour saluer les surfeurs. Une fois la nuit tombée, vous pourrez aller boire une bière au Kama Bar juste à côté (ou un jus hein? J’oblige personne), il y a un live music chaque lundi. Si vous voyagez depuis longtemps et que vous êtes en manque de bouffe occidentale, leur pizza sont également très corrects. Je dis ça je dis rien.


Description du spot Lazy Left


Voici notre dernier meilleur spot pour surfer au Sri Lanka : Lazy Left. Voisin de Lazy Right, Lazy Left est lui, comme son nom l’indique, « une douce gauche ». Comme tous les spots de Midigama, Lazy Left est un reef break avec un belle profondeur au pic.


Points forts

  • Reef break.
  • Le spot fonctionne quasi toute la journée.
  • Idéal pour les shortboards.
  • Vague assez molle, consistante et qui déroule très bien.
  • Cadre de surf magnifique – mention spéciale pour les sunset sessions.

Points faibles

  • Fréquenté.
  • Attention à la digue et au reef, il est impératif de savoir tourner et se placer correctement.
  • Climat de compétition.
  • Travail de rame (A relativiser, disons que pour le Sri Lanka c’est un des spots de surf où vous ramerez le plus).
  • Location des planches sur l’avenue principale (Cheeky Monkey, 800 Roupies, soit 4€ les 24h).

A qui s’adresse le spot de Lazy Left ?


Vous pourrez aller surfer à Lazy Left uniquement si vous êtes intermédiaires et intermédiaires + ! Il est impératif d’avoir une bonne lecture et une bonne analyse des vagues. Il est également impératif que vous maîtrisiez votre planche et sachiez tourner. Ces éléments contrôlés, Lazy Left ne sera plus qu’un paradis !


Où dormir pour un surf trip au Sri Lanka ?


Les distances entre chaque spot de surf sont assez courtes. Vous pourriez aussi bien dormir à Weligama qu’à Mirissa ou Midigama.


Cela étant, et économiquement et stratégiquement parlant, c’est à Weligama qu’il faut être. Je ne sais pas si c’est parce que nous y sommes restés presque 2 mois, mais je m’y sens bien là bas. La vie est moins chère que chez sa voisine Mirissa. Vous n’aurez donc aucun mal à trouver un logement quelque soit votre gamme de prix.


Dormir au Sri Lanka pour les petits budgets


Allez dormir à la Diamond Home Stay, à 15 min à pied de la plage (8€). Nous y avons passés plus de 15 jours et nous sommes sentis très bien accueillis. Sous réserve de quelques euros supplémentaires, vous aurez également accès à une cuisine et à un réfrigérateur. Je vous conseille de prendre la chambre sans salle de bain privée (la première à gauche) : il y fait moins chaud et c’est lumineux !


Dormir au Sri Lanka pour un surf trip de rêve


Pour un surf trip de rêve ? On loue une maison !
Nous étions 3 semaines à la Janani Guest, à 5 min en tuk tuk de la plage de Weli (28€). Parfait pour 3 personnes, possibilité de faire des barbecues, climatisation, wifi… On va pas se mentir, on était vraiment pas mal.


Bon plan : Qu’est-ce qu’on mange ?


Si vous dormez à Weli, n’hésitez pas à aller pour ravitailler chez Jonee Regale. Le meilleur fried rice de tout le Sri Lanka et au meilleur prix de la région (et oui, dans le Sud c’est bien plus cher !) se trouve chez Jonee Regale. Derrière ce nom qui sonne attrape-touriste se cache un restaurant familiale à l’allure un peu glauque qui abrite exclusivement des locaux. Fried rice végé pour 2 = 1,50€.
Plus d’infos sur ce qu’on mange au Sri Lanka ici.


– Où sortir quand on surf au Sri Lanka ?


C’est à Mirissa qu’on fait les meilleures soirées. C’est pas moi qui le dit, ce sont les locaux !

Au Sri Lanka, la vie nocturne peut sembler inexistante. Lorsqu’on surfait à Weligama et qu’on voyait dans l’eau des centaines de surfeurs, on se demandait où allait tous ces gens. En fait, il suffisait de savoir regarder et à qui demander.

Renseignez-vous en temps réel auprès des loueurs de boards, ils connaissent tous les endroits où il faut être ; ça commence par une bière sur la plage, puis au Doctor’s House à Matara, puis au Cheeky Monkey à Midigama et ça finit sur de la musique électro au Surf Bar de Mirissa jusqu’au petit matin.

Dans le genre un peu plus chill, essayez le Kuma Bar à Lazy Left. Ils organisent des soirées live music chaque lundi.

soirée srilanka surf bar



Ça y est, vous avez toutes les cartes en main pour surfer dans les meilleurs spots de la côte ouest du Sri Lanka. N’oubliez pas de vous échauffer, d’analyser le terrain avant de vous jeter à l’eau mais surtout de surfer ! Si le surf est une pause dans votre voyage et que vous souhaitez parcourir le pays, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre itinéraire (+ budget + conseil) pour le Sri Lanka. Si vous avez également la moindre question, la moindre remarque, le moindre conseil ? Ça se passe juste en bas dans les commentaires !


A bientôt sur les vagues ! 🤙🏼

Laisser un commentaire