Nos 10 résolutions voyage 2020

Une nouvelle année s’apprête à voir le jour et avec elle, la traditionnelle prise de bonnes résolutions vieille de 4000 ans. Pas la peine d’espérer y échapper ; même inconsciemment, vous voudrez « faire mieux » cette année. Changer de job, arrêter de fumer, vous re-mettre au sport, manger plus sainement, limiter les déplacements en voiture, adopter un animal abandonné… Toute une série de bonnes actions auxquelles vous vous raccrocherez en 2020. Cette année, c’est sur les routes que nous adopterons ces résolutions spécialement dédiées au voyage.


1 – Voyager minimaliste


Peu importe le mode de voyage : organisé, en backpack ou en vanlife : on veut voyager minimaliste cette année !

La liste des avantages est longue mais la principale raison de cette première résolution est simple : Nous souhaitons de plus en plus aller à l’essentiel et ne pas s’encombrer de choses inutiles. Une sorte de retour aux sources et d’abandon, petit à petit, de toutes ces choses futiles dont on croit avoir besoin.

Lorsqu’on voyageait en Asie, nous vivions chacun avec à peine une dizaine de kilos sur le dos et vous savez quoi ? C’était suffisant. C’est avec cette même idée que nous essayons de vivre notre nouvelle vie en van. Bien sûr, et contrairement à notre voyage en backpack, nous avons cette année beaucoup plus de matériels, notamment multimédia et de photo. Mais bien que nous ayons plus d’espace, chaque objet est choisi avec attention. Nous voulons voyager simplement. Et ce, au sens mélioratif du terme.


2 – Adopter une routine sportive


Quand on voyage, les journées passent et ne se ressemblent pas. Votre dose d’activité devient relative : un jour vous faîtes 25 km à pied et le lendemain à peine 2. D’autant plus lorsque vous êtes en vanlife et que vous passez du temps sur les routes.

Depuis que nous voyageons avec Léon, nous favorisons les déplacements à pied ou à vélo, les randonner aussi loin et aussi haut que possible, les nouveaux sports (le surf par exemple) mais pour 2020 : ça ne sera plus suffisant !

Objectif : Minimum 30 min de sport par jour et tous les jours !
Que l’activité sportive soit un immense bienfait aussi bien physique que psychologique n’est plus à prouver ; bien-être, anti-stress, amélioration des capacités de l’organisme et de la résistance physique… on ne peut décemment pas entrer en 2020 sans se (re)-mettre au sport !

Pas besoin de salle et d’équipements, « avec les moyens du bord, on s’démerde, on s’en sort » : Corde à sauter, course, musculation au poids du corps, gainage, yoga.

Et puis, quoi de mieux pour se motiver qu’un nouveau décor à chaque séance hein ? Ça a quand même plus de gueule que Basic-Fit non ?


3 – Consommer local


Cela peut paraître évident, pourtant, cette troisième résolution de 2020 demande qu’on s’y intéresse.
L’un des objectif de cette année est de préférer la consommation dite locale, au grande surface souvent rassurante en voyage (bye bye lidle). C’est à dire de privilégier (si ce n’est d’être exclusif) les produits du pays et de la région dans laquelle on se trouve pendant notre voyage. S’alimenter auprès des producteurs et des petits commerces, favoriser les fruits et légumes de saisons.

Cette résolution voyage va plus loin et se veut « éco-responsable ». Si le terme est à la mode, je n’en pense pas moins. Ces différentes actions auront plusieurs conséquences telles que soutenir l’économie locale, limiter notre emprunte carbone ou encore « manger mieux », tout simplement.


4 – Apprendre des techniques artisanales


Croyez-moi, tout le monde a quelque chose à nous apprendre. Il y a dans chaque échange et dans chaque observation quelque chose à retenir.
Cette année, c’est auprès d’artisans du monde que nous voudrions en apprendre davantage.
Chaque domaine d’expertise ne peut que nous enrichir. Cuisiner, réparer une planche de surf, récolter du thé, forger, manier la soie, bâtir, sculpter, travailler le bois, le tissu, la céramique.


Zoom sur la réparation de nos planches de surf

Nous gardons un souvenir incroyable de notre passage à Asilah, au Maroc. Notre board était.. disons qu’elle avait un peu subi notre entrainement intensif quelques semaines plus tôt. On cherchait désespérément quelqu’un capable de la réparer. Puis, errant de boutique en boutique, nous avons fini par entendre parler d’un gars qui pouvait vous rendre votre planche aussi belle qu’à ces débuts. Une sorte de chirurgien esthétique de la surfboard. Amine. Notre sauveur.
Retissant à ouvrir sa porte et son atelier à n’importe qui, nous avons su nous apprivoiser pour finalement passer plusieurs jours ensemble. Une routine a fini par s’installer : On se rejoignait le soir, après son boulot et on retapait nos planches. Lui s’occupait de l’aspect plus technique, et nous, tout en l’observant avec attention, on l’aidait comme on pouvait. On allait diner et puis on peaufinait notre travail jusqu’à tard dans la soirée. Parfois, des amis à lui nous rejoignaient et alors, on discutait de tout et de rien mais surtout de surf jusqu’à ce que nos yeux brûlent.


Au delà de notre apprentissage évident, c’est une rencontre et des instants qui ont changé nos vies. Ok, je balance la phrase clichée : Ce sont les rencontres qui enrichissent ton voyage.


5 – Nettoyer l’environnement qui nous entoure


Cette cinquième résolution de voyage est simple : nettoyer, dès lors que nous en aurons l’occasion, notre environnement de tous les jours.

Que ce soit lors de nos campements, d’activités nautiques, d’instants détente sur les plages ou de nos balades et autres treks en nature, il y a toujours un truc qui ne devrait pas être là. Je ne parle évidemment pas d’un million d’euros qui se baladeraient mais bien de nos déchets. Plastique, bouteilles, mégots, il y en a de toutes sortes. Si ce type d’initiative devrait être globalisée à grande échelle, commençons déjà par agir où nous sommes.

En voyage, et notamment dans les lieux touristiques, les décors peuvent parfois être salis par un amas de détritus dégueulasse. Si la Cappadoce reste par exemple l’un de nos meilleurs souvenirs de Turquie, je ne compte plus le nombre de lingettes, mégots, bouteilles et emballages croisés au pied des cheminées de fée. Quelle honte.

Chacun peut agir à son niveau et pour nous, ça commence en 2020.


6 – Sortir encore plus des sentiers battus


On fait comme en 2019 mais on va plus loin.

Oser plus. Prendre plus des risques. Plus de chemin qui ne sont pas sur les cartes. Accepter plus d’invitations. S’ouvrir plus. S’impliquer plus. S’immerger encore plus. Pousser le voyage au plus loin de notre zone de confort qui, semblant de rien, s’adapte de plus en plus vite.

Lorsqu’on a commencé notre voyage en van, il a fallu se faire à un nouveau rythme de vie. Au début, comme tout changement, cela nous paraissait compliqué : les routes, les itinéraires, les nightspots, le remplissage et la vidange des eaux etc. Et puis, en à peine quelques semaines, c’était comme si ça avait toujours été notre quotidien. Nous avions de nouveaux repères.

C’est à la recherche de plus d’aventures, d’authenticité et avec cette idée de sans cesse repousser nos repères et notre confort au plus loin que nous souhaitons entamer cette nouvelle année 2020. Redoubler d’effort pour poursuivre ce voyage en dehors des sentiers battus.


7 – Se détoxifier des réseaux


Pas facile de relever le défi quand on sait qu’ils sont omniprésents dans nos quotidiens et d’autant plus lorsque tu voyages.

Le but de cette résolution voyage sera plutôt de les utiliser à bon escient. Se détoxifier : éliminer le côté toxique des réseaux.
Ils restent nécessaires lorsqu’ils portent un projet et permettent de véhiculer un message positif. Terminé cependant les heures de trainage inutile et les scrollage de vidéos abrutissantes pendant des heures.

En 2020 : On limite notre temps sur les réseaux !


8 – Perfectionner nos projets d’avenir sur les routes


Lorsque tu voyages, et particulièrement en vanlife, tu as du temps. Ce slow travel se met soudainement à t’ouvrir des portes que tu avais refermé il y a bien longtemps. Oh bien sûr, tu vas découvrir des pays, des cultures, des goûts, des couleurs, des coutumes et des décors qui te changeront à jamais. Mais c’est ça justement, le voyage te change à jamais. Il te sort de ta zone de confort et te fait te remettre sans cesse en question. Tu apprends à te connaître et à savoir réellement ce que tu veux et ce que tu aimes.

Pour nous, ça a été la photo puis l’écriture. Alors on apprend, on s’entraîne, on se forme pour, qui sait, en faire un jour un vrai métier ?


9 – Faire du woofing


Faire du woofing ou comment s’immerger au sein d’une famille locale, échanger services et connaissances, apprendre de nouvelles techniques (travail, agricole, construction). Voilà une résolution en total adéquation avec notre esprit. Après tout, ça ressemble un peu à notre résolution voyage numéro 4 non ?

Si l’idée de faire du woofing a toujours traîné dans un coin de nos têtes, notre rencontre avec le trio infernal Détour Local a tout changé ! Leurs discours et leurs expériences n’ont fait qu’accroître notre curiosité et notre envie de nous impliquer davantage.
Après plusieurs demandes restées sans réponse en 2019, en 2020, c’est sûr, nous ferons du woofing. Dans quels pays ? On ne sait pas encore !


10 – Atteindre la Mongolie


S’il y a bien une résolution, ou plutôt un objectif, que nous nous fixons pour cette année 2020, c’est bien celui d’atteindre cet immense pays à des milliers de kilomètres de chez nous : La Mongolie.

On ne sait pas de quoi notre chemin sera fait, mais ce qui est sur c’est que nous sommes déterminés à rejoindre cette vastitude sauvage qui nous fait tant rêver depuis des années. Mieux, cette vie nomade. Comme si aller jusqu’en Mongolie bouclait la boucle de nos deux années d’itinérance.

Mongolie, on arrive !

Promis, dans quelques mois, les photos seront de nous ! En attendant, merci à © voyage-mongolie.com © lexpresse.fr et © je-voyage-en-asie.fr




Ça y est, pour cette nouvelle année, nos 10 résolutions voyage sont prises. Alors, quelles sont les vôtres ?

One Comment

Laisser un commentaire